Le bureau

florence gaston - présidente - association extraordinaire

Florence GASTON

Présidente

L’association

jean charles gaston secrétaire de l'association extraordinaire portrait

Jean Charles GASTON

Secrétaire

christophe goudounèche trésorier de l'association extraordinaire portrait

Chirstophe GOUDOUNÈCHE 

Trésorier

Les membres d’honneur

 

serge griggio association extraordinaire

Marcel BAUDIS - CHEF

Parrain

Après un apprentissage étoilé, Marcel Baudis décide de sortir la gastronomie des tables élitistes et monte le bistrot de l’Oulette à Paris. C’était il y a 25 ans, la bistronomie balbutiait. Entre 1987 et 2013, ce franc-tireur joue la carte « Sud Ouest », un choix risqué face à l’incontournable nouvelle cuisine. Depuis juillet 2019, il participe à la création d’une table d’hôtes au Domaine du Have dans le Gers. Sa carte s’inspire des légumes du potager et des produits locaux bio : convivialité, goût et authenticité font toujours partie des fondamentaux du chef.

serge griggio association extraordinaire

Raphaël BOUYER – ARTISTE PLASTICIEN

Parrain

Raphaël Bouyer est né à Montauban en 1991. Il obtient son baccalauréat mention Arts Plastiques, puis entreprend des études supérieures en Art. Très tôt conscient de sa singularité, étranger au moule proposé par la faculté d’Arts plastiques ou les Beaux-Arts, mais fort d’une formation à la peinture puis au dessin dès l’âge de 16 ans et pendant de nombreuses années, Raphaël choisit en 2012 de se retirer des institutions pour tracer son propre sillage. Un véritable engagement !
Il vit et travaille à Toulouse.

serge griggio association extraordinaire

Zarno

Parrain

Zarno est un « patamotdeleur rékupékréateur ».

Il modèle et retranscrit sa vision de notre société avec humour et dérision. Son univers polychrome, alliant matériel de récup’ et pâte à modeler, est le reflet baroque du monde qui vous entoure. Détournement d’objets et visions des choses et des situations dans une veine satirique, rock’n’roll et grand guignolesque.

Également auteur d’affiches et de pochettes de disques… et réalisateur de film d’animation. Il crée à l’instinct sur l’instant, laissant l’inconscient prendre le temps de la réalisation.
S’inscrivant dans une mouvance alternative, il revendique un art populaire où le sérieux ne se prend pas au sérieux.

serge griggio association extraordinaire

Stéphane Dantier

Parrain

Restaurateur à Paris.
A quinze ans, Je décide que je serai «cuisinier… ou footballeur !»…
Je serai donc cuisinier.
L’école hôtelière de Paris, puis de Rouen et c’est par la précieuse voie de l’apprentissage que j’apprends les richesses et les devoirs de ce métier.
Je travaille plusieurs années en cuisine dans divers restaurants dont le Tourville de Michel Florin.
Associé à un ami d’école hôtelière j’ouvre « le bistro des oies » à paris en 1998.
La cuisine ouverte sur la salle du restaurant pour ne rien cacher, Je propose une cuisine artisanale et conviviale à base de produits frais du marché.
Le matin, je fais le marché, puis la cuisine avec mon équipe et pendant le service, comme je un vrai passionné du vin, je joue le rôle de sommelier.

serge griggio association extraordinaire

Wilfrid Estève

Parrain

Photographe, enseignant et producteur, Wilfrid Estève est directeur de l’agence Hans Lucas et préside les éditions Louvre Rivoli. Vice-président de la foire « Photo Doc. » et de « Revers Éditions » à Paris, il est également responsable pédagogique du diplôme universitaire « Photographie documentaire et écritures numériques » à l’Université de Perpignan.

En 2018, il est cofondateur avec Mina Mostefa des Rencontres photographiques de Tanger « Face à la mer ».

Membre de l’Observatoire du photojournalisme du Ministère de la Culture, il est promu en 2015 Chevalier des Arts et des lettres.

serge griggio association extraordinaire

Rémy Boussengui

Parrain

Le Conte et Moi

« Lorsqu’un étranger arrive au village, les habitants l’accueillent comme un roi. Il a tous les droits. Mais il a aussi un devoir. Un seul : il doit raconter une histoire… Dans ma culture, le mot étranger veut dire « celui qui arrive ». Ca peut-être un parent éloigné, ou quelqu’un que l’on ne connaît pas. Dans mes spectacles, vous êtes mes « étrangers ». Dans le conte la réponse des gens est très importante, c’est ce qui fait vivre le conte. Quand je raconte, je demande aux gens de mettre leur grain de piment dans le plat que j’ai préparé. Et nous le mangeons ensemble. C’est un régal collectif. Je donne les clés de ma maison et vous venez comme vous êtes. Le conteur seul n’existe pas. »

Rémy Boussengui, c’est une voix chaude sortie des profondeurs de l’Humanité. Une voix immensément riche qui sait porter le récit, sûre de toucher le plus lointain des auditeurs.
Le chant, les percussions, les sons envoûtants de l’arc musical (moungongo) sont présents dans tous ses spectacles.

serge griggio association extraordinaire

Serge Griggio

Parrain

Né à Narbonne en 1958, la vocation artistique de Serge Griggio se manifeste très tôt comme une évidence.
Sa curiosité naturelle et son envie d’apprendre l’amènent à rencontrer d’autres peintres et à confronter sa peinture à leur regard Jessup, Mazzino , Claude Parent -Saura.
Autodidacte, il apprend de leurs critiques et de leurs conseils, entre fougue et détermination.
Il étanche sa connaissance dans les livres et la lecture nourrit sa peinture et son esprit.
Les rencontres avec les peintres Italiens : Calvetti, Biancalani, De Gregorio, Dusi vont être très stimulantes.
Il s’associe à l’écrivain Jean Claude Pirotte pour un projet d’exposition Ecriture et Peinture
Ses nombreux voyages l’amènent a découvrir les plus grands de l’histoire de l’art, en Italie ou il retrouve ses origines vénitiennes: GIOTTO, LE CARAVAGE, Piero DELLA FRANCESCA, TINTORETTO
De nombreuses expositions lui sont consacrées en Europe où il collabore avec des galeries et des musées nationaux. Les œuvres sont présentées dans des collections privées du monde entier.

Minou Sabahi

Marraine

Née à Téhéran, vit à Paris

Ne parlez pas de routine à cette fille-là : la globetrotteuse de cheffe, Minou Sabahi, est aussi aventurière dans la vie qu’aventureuse dans sa cuisine. Une cuisine qui mêle ses origines de femme iranienne ayant grandi dans le 20e arrondissement de Paris, avec ses inspirations issues de rencontres clés – à commencer par celle de sa mère – et de voyages au long cours toujours renouvelés : l’Iran bien sûr, le Canada, le Japon ou le Viêt Nam, parmi d’autres. Après 5 ans passés aux commandes de restaurants à Paris, l’intrépide a remis les voiles pour une nouvelle aventure humaine en tant que cheffe itinérante avec, toujours, comme points cardinaux : l’exigence, la créativité et la simplicité au service de l’émotion dans l’assiette.

VanBinh

Parrain

De l’école supérieure des Arts Appliqués Duperré aux cours de design à Paris, VanBinh se destinera au métier de sculpteur et de designer.

Sa collaboration avec de grandes marques de luxe sera récompensée par de nombreux prix et reconnaissances professionnelles aux états unis et en Europe.

Résident permanent de la Villa Empain à Bruxelles, il fait aujourd’hui partie des représentants de la culture française en orient.

Artiste avec une cotation Drouot et référencé Arprice international.

L’une des dernières expositions fût également récompensée par la mise aux enchères, et les ventes, de quatre de ses œuvres par la maison Sotheby’s et dernièrement par deux acquisitions à l’hôtel des ventes Richelieu Drouot.

Son travail est une recherche permanente, un équilibre, entre maitrises techniques et sensibilité artistique.

Jean-Marc Boyer

Parrain

Natif du sud de la France, Jean Marc Boyer a débuté à Narbonne au Réverbère 2* au Michelin, avant de monter à Paris où il s’est formé pendant plus de 20 ans aux fourneaux des plus grandes toques.

Tout d’abord au « Dodin bouffant » l’établissement de Jacques Manière.

Il quitte ce site prestigieux pour un autre : la place des Vosges. Il restera douze ans aux côtés de Bernard Pacaud à l’Ambroisie restaurant aux 3* Michelin et il terminera son parcours parisien par les cuisines du Ritz place Vendôme.

En 2003 il décide de quitter Paris et de s’installer dans le village de Lastours au cœur du Pays Cathare dans la Montagne Noire. Il installe son restaurant Le Puits du Trésor et obtient une étoile au Guide Michelin 2007.

Sa recette magique ? une simplicité au parfum d’exception avec pour préoccupation une alimentation naturelle et une exigence gustative.

Accorder son inspiration à la gamme des produits du cru : viandes, volailles, légumes, fruits et herbes sont le plus souvent élevés, cultivés et cueillis par des producteurs locaux, connaisseurs de leur terroir.

Jérôme Ryon

Parrain

La cuisine de Jérôme Ryon met en valeur la matière première, dont les poissons et légumes de la région méditerranéenne, ainsi que des produits de la région de Lyon (rappel de ses racines montagnardes).

Au fil des saisons, iI propose une cuisine de tradition renouvelée avec raffinement et subtilité qui se fait sur des bases classiques mais avec une pointe d’audace.

C’est dans le cadre authentique du restaurant La Barbacane, au cœur de la Cité médiévale de Carcassonne, qu’il officie depuis 2006 et où vous pouvez savourer sa cuisine haute en saveurs et en couleurs.

Andrzej Tomasz Mielniczek

Parrain

Artiste peintre, Master de l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie, Restaurateur de tableaux agréé par la Direction de Musées de France

Ancien professeur de la conservation-restauration à l’Institut Français de Restauration des Œuvres d’Art à Paris, chargé de cours à l’Universités de Bordeaux, Montpellier et à l’École des Beaux-Arts à Clermont-Ferrand. 

Durant 40 ans de travail au service des autres artistes anciens et contemporains il n’oublie pas sa palette personnelle. Les fruits de cette expérience sont « des œuvres d’une grande vitalité et d’une force de composition colorée puissante … à l’instar du peintre » – conclut Denis Coutagne, président de la Société Paul Cézanne, Conservateur honoraire des Musées de France.

Gene Barbe

Parrain

Amoureux de sa région d’adoption, Gene Barbe peint, expose et organise des ateliers de peinture à Caunes-Minervois depuis plus de dix ans.

Son parcours d’autodidacte l’a conduit à la peinture au début des années 2000. En acceptant et en réunissant toutes les origines et destinations possibles que rencontre l’individu, Gene Barbe peint instinctivement, au-delà de sa propre identité, et essaie d’atteindre une présence universelle, poétique et imparfaite, célébrant l’ancestral et l’immédiat.

Peindre est une action qui nous lie, chaque élément d’une toile, du matériel à l’abstrait, est un pas en avant vers l’Autre, une main tendue, l’effort d’un langage généreux et naturel.